Bagaggera, nous voilà ! Nous avons atteint la ferme du wwoofing avant-hier soir après 740 km et 13 jours de vélo. Youhou !! C’est ma-gni-fi-que, nous sommes au pied de la colline de Montevecchia et l’ambiance paraît très bonne à la ferme (il y a même un piano…et un accordéon !). Nous sommes ravies car les paysages italiens n’ont pas toujours été au rendez-vous…

Nous avons longé la riviera de San Remo à Savona en Ligurie. Ce territoire n’est absolument pas touristique comme nous l’entendons à la française. Une véloroute d’une trentaine de kilomètres est empruntée par quelques habitants, puis c’est la nationale dans une succession de corniches et de baies. Nous avons un temps merveilleux et la mer est turquoise mais les villes et villages sont défraîchis et on ressent qu’ils ont été glorieux… dans le passé. Pour certains, il reste des ruines et pour d’autres, il y a une certaine dynamique, des constructions, une attractivité nouvelle. Les touristes sont essentiellement italiens et il y a sûrement du monde l’été sur la plage. Une village a réussi à se distinguer en restaurant son centre historique et en proposant des spécialités régionales : Noli, nous en sommes fan.

En même temps, le développement est limité par les Apennins (les Alpes nains, selon Marie :p) qui plongent à pic dans la mer. L’agriculture est quasi-nulle ; à part des serres de floricultures à flanc de montagne, les forêts sont austères et l’on devine cette grande autoroute suspendue et souterraine. Ambiance garantie ! De nombreux cyclotouristes empruntent cette route côtière mais nous sommes les seules voyageuses itinérantes. Nous décidons finalement de prendre le train pour éviter les dernières villes industrielles, la pluie et les pentes à 12 % !Nous sommes alors propulsées dans un nouveau monde : les piémonts des Apennins. Jolis vallons, charmants villages, châteaux et églises en brique rouge. On retrouve une agriculture plus classique avec de la polyculture et un peu de vigne. Nous n’y faisons qu’un bref passage et descendons dans la plaine du Pô.

Grande surprise, la plaine du Pô, c’est comme l’Alsace (mais en plus grand) ! Une monoculture de riz (maïs) et la chaîne des Alpes (des Vosges) enneigés…grandioses. Curieuses des rizières et de leur fonctionnement, nous observons les canaux qui permettent de réguler l’immersion des champs et les tracteurs spéciaux (roues plates à crans, en métal).
Nous choisissons de traverser l’agglomération de Milan par l’ouest puis le nord grâce au canal de Villoresi (rien de transcendant…). On passe une nuit urbaine, contraintes et forcées, mais elle s’avère originale car nous nous établissons au camping du circuit automobile de Monza !

En tout cas, les contacts avec les italiens ont été fréquents et très agréables. Les papy italiens passent leur temps à nous encourager, nous féliciter, certains même nous donnent des conseils : « Les italiens sont vraiment tranquili ma il ne faut pas trop leur faire confiance ». Ils nous proposent aussi de les suivre du haut de leurs vieilles bicyclettes pour nous remettre sur la bonne route quand nous sommes perdues (sisi, ça arrive !). On nous offre avec plaisir un coin de jardin pour dormir et même une fois un caffè après le pique-nique. Grazie Ausilia per la sera e la notte : warm shower de luxe dans le joli village de Lomello.

Ciao a tutti ! La traite ne nous attend pas !

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Viva l’Italia !

  1. Les gorges du Verdon… J’espère que Marie était émerveillée de cette découverte… En même temps comment ne pas l’être ?
    Y a t-il un ou deux paysage(s) qui vous a(ont) vraiment marqué ? Les vosges ?
    Lili

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s