Ça y est… c’est le départ. Waouh ! Ça fait un petit quelque chose… 2 jours que nous roulons ! Mais avant toute chose, il faut vous raconter les derniers jours de préparation pour vous mettre dans l’ambiance !

Descendues d’Alsace le 3 avril au soir, nous profitons du lundi pour visiter la ferme où Juliette travaille (la sœur de Pauline), cela nous conforte dans notre choix de faire du wwoofing tout au long de notre voyage.

Le mardi matin est consacré à la visite chez Bleu-Vert, en présence du gérant de Biocoop-Cavaillon à Caumont. Nous sommes très bien accueillies et nous présentons pour la première fois notre voyage à une assemblée ! Cette journée nous aura aussi permis de tester les sacoches sous la pluie et faire 35 km.

En fin de semaine, nous finissons nos achats et Pauline fait des repas d’au revoir à répétitions ! Vendredi, c’est l’effervescence : brans le bas de combat ! Les affaires sont emballées, le pique-nique festif se prépare, le rangement de la maison se poursuit pour accueillir les parents de Marie et nos chéris.

Samedi…le réveil sonne ! Il faut y aller, c’est le grand jour et tout le monde nous attend. On voudrait être solennelles mais on ne se rend pas bien compte. Tout se passe très vite, une quarantaine de personnes nous attendent à la gare de Coustellet pour le petit-déjeuner : amis, voisins, partenaires, journalistes… Tout le monde est adorable, le soutien est incroyable, et nous on plane complètement, c’est partiiii !

Une petite poignée de proches nous suivent (ou nous rejoignent) jusqu’à Apt où le pique-nique nous attend ! Adrien et Romain (les plus vaillants) nous accompagnent encore pour la fin du week-end. Nous quittons la voie verte pour des routes plus vallonnées qui ont leur charme. La montée vers Céreste nous laisse tout de même sur le carreau, il faut s’habituer à nos 42 kg de bagages ! Nous sommes relativement seuls mais les villages laissent découvrir des places vivantes, emplies d’enfants et de riverains au café ! Nous sommes accueillis par Didier, Florence et leur fille Salomé dans leur maison provençale traditionnelle au cœur du village de Villemus.

La journée de dimanche est bien tranquille, nous passons à l’Hôtel Charembeau à Forcalquier chez le président de Vélo Loisir Provence pour le pique-nique et nous pédalons en direction de la ferme de Eric Jean et Hélène Lorimy à Pierrerue. Nous sommes en terrain connu pour Pauline ;) Nous faisons un tour de ferme et il est l’heure de se séparer des garçons… Dès leur départ, nous sommes embauchées comme wwoofeuses à la ferme. Eric nous offre du Blé meunier d’Apt et une variété population (donc reproductible) de Tournesol.

En deux journées de vélo, les rencontres enrichissantes et les séparations furent déjà nombreuses. Nous repartons lundi matin « pour de vrai », toutes les deux, à l’attaque des gorges du Verdon !

Publicités

3 réflexions sur “La préparation et les premiers jours

  1. Je me souviendrai toujours de ce jour de départ, et du pique-nique au bord du lac d’Apt. Je vous aurais bien suivi mais mon boulot n’aurait pas pu faire la route vec nous… Le coeur y était. <3
    Lili

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s